La charte de Selidaire, qui a pourtant été renouvelée en 2013 réaffirme en principe "le lien plutôt que le bien".

Nous avons toujours été contre puisque nous organisons des SEL pour faire des échanges, ce qui est leur vocation première. SEL veut dire Système d'Echange Local. Créer du lien peut se faire de différentes façons et ne nécessite pas de faire des échanges. Nous affirmons donc que le lien est une conséquence de l'échange.

La structure même de la phrase nous gêne, car elle emploie l'adverbe plutôt qui est un signe d'opposition. L'opposition tue notre société et nous devons en sortir en mettant des systèmes collaboratifs en place, des complémentarités. Qui pourrait opposer le bien et le lien ? Personnellement j'ai besoin autant de l'un que de l'autre.

J'affirmerais donc "pas d'échange sans créer du lien".