Ils sont nombreux ceux qui s'interrogent sur la suite de Seliweb. Rassurez-vous, ce logiciel n'est pas mort. Pour être transparent, je vais vous décrire la situation et les prévisions raisonnables.

A propos de Seliweb : Historiquement, Seliweb n'était pas prévu pour être distribué. Il avait été programmé pour un SEL, puis partagé à quelques autres SEL. La réalité est qu'il correspond à un besoin des SEL et que sa distribution doit être poursuivie. Compte-tenu de cet historique, Seliweb n'a pas été programmé pour être évolutif. Il comporte donc aujourd'hui de nombreux défauts de conception, qui feraient glousser n'importe quel étudiant d'informatique en seconde année. Ces défauts en compliquent anormalement la maintenance.

A deux reprises, plusieurs bénévoles se sont réunis pour réécrire Seliweb en entier sous le nom de SeliwebCom. A chaque fois, les équipes se sont dissoutes en cours de projet, parfois avec quelques tensions. Nous avons donc aujourd'hui du code ancien, difficile à maintenir et de l'autre côté un début de code récent, bien structuré qui nécessite encore beaucoup de travail pour donner une version aboutie.

A propos de votre serviteur Seliweb est pour moi une distraction, tant que sa gestion ne devient pas trop gourmande en temps. En 2015 j'ai participé techniquement au lancement de la monnaie locale complémentaire de Valence, ce qui m'a pris beaucoup de temps. En 2016, j'ai soutenu le démarrage de la monnaie, qui nous a pris tellement d'énergie que toute l'équipe de la Bel monnaie était complètement à plat au moment du départ en congés. C'est ce qui explique que les mails de Seliweb sont restés en attente.

Et alors, en septembre 2016, on fait quoi ? L'idée est de revenir à un planning d'activité humainement raisonnable me permettant de revenir à mes amours habituels, dont la gestion de Seliweb, (et le sport, les balades, ...) Techniquement, le choix est difficile à faire. J'ai cependant décidé de maintenir la version actuelle pour ne pas faire attendre les différents SEL qui rencontrent des difficultés. Ayant dû formater mon PC à la rentrée 2016, il me faut remonter mon système de gestion de versions, vérifier le code produit depuis la version 0.49.7 pour être sûr de ne pas faire plus de dégâts que de solutions apportées. On peut donc s'attendre à une nouvelle version fin octobre, début novembre 2016.

Pour le nouveau logiciel, adapté aux standards actuels, appelé SeliwebCom pour communication, je me dis que si nos politiques ne cassent pas tout, je serais à la retraite dans deux ans et je pourrais bien prendre quelques mois d'affilée pour finir le travail commencé.